La Grange Saint-Pierre

Le nom de ce quartier survit à celui d'un "domaine" consistant en maisons, terres, prés et vignes appartenant à l'origine à l'abbaye de Saint Pierre, construite hors les murs de Mâcon, qui brûla en 1020.

Le bâtiment fut reconstruit peu après et devint un monastère puissant ou prieuré (ceinturé de murs et de tours), dont l'évêque de Mâcon se réserva le titre d'abbé. Ce dernier fut détruit à son tour volontairement en 1470 en raison de l'appui qu'il pouvait éventuellement apporter à des forces armées de par sa proximité de Mâcon. Puis au final, ce domaine appartint, en son temps, à l'église Saint Pierre de Mâcon intra muros. ( l'emplacement de cette église permit ultérieurement la construction de l'actuelle église Saint Vincent).

Une rue de la Grange Saint Pierre part, en limite de Mâcon, dans la continuation de la rue des neuf clés jusqu'au rond point faisant intersection entre les rues Ambroise Paré et des Petits Champs. Le long de cette rue l'on découvre l'espace "Grange Saint Pierre Entreprises" qui abritait l'ancienne maison de négoce de vins Mommesin.

L'on peut penser qu'autour de ces bâtiments anciens, aujourd'hui entourés d'immeubles, de maisons et de commerces se situe le quartier concerné.

Rue de la Grange Saint Pierre, vers son extrémité jouxtant la rue des 9 clés, mais sur Charnay, l'on découvre le bâtiment de ce que fut le Château des neuf clés construit sur le périmètre de l'ancien domaine de l'abbaye de Saint Pierre. Cette propriété s'appela également Château Lutaud. Il est toujours debout, aménagé en logements et une entrée principale ancienne donne rue des chanaux.


Retour à "un peu dhistoire"

ce site a été créé sur www.quomodo.com