CHAMP-GRENON

Champ-Grenon veut dire, semble-t'il, champ des grains (champ grenu) mais ces mots pourraient conserver aussi le souvenir du patronyme Grinius.

Cette terre comprenant initialement une grange, détachée de la seigneurie de la Bâtie fut érigée en "fief d'honneur" au 16 ème siècle pour le procureur du roi et Lieutenant général Aimé de Rymon. Ce fief au cours des derniers siècles, appartint aux familles Rambuteau puis Buffières dont le dernier à porter le nom fut Philibert Lombard de Buffières, comte de Rambuteau, décédé en 1912.

Le Château restauré au 18 ème siècle, endommagé ensuite fut détruit en 1919. Acquis par la commune en 1997, celle ci y effectua des travaux de restauration: porte du couchant, glacière, pavillon d'entrée, bâtiments de ferme, puits, et en fit un lieu d'évènements culturels. Un parc agréable permet de s'y promener et d'accéder au théâtre de verdure conçu à proximité des bâtiments de l'ancien château.
ce site a été créé sur www.quomodo.com